L’harpagophytum, ou « griffe du diable », est une plante herbacée originaire des zones désertiques sud-africaines. En médecine alternative, elle est reconnue pour ses vertus anti-inflammatoires naturelles.

Longtemps utilisée pour traiter les rhumatismes et les douleurs dans la culture africaine, elle s’est démocratisée en Europe depuis les années 1950.

Depuis, il s’est rapidement popularisé dans le domaine de la phytothérapie. Toutefois, ses bienfaits ne s’avèrent pas être seulement efficaces pour l’Homme.

En effet, de plus en plus de propriétaires équestres se servent de cette plante miraculeuse pour leurs équidés ! Retour sur cette herbacée au nom diabolique.

Pourquoi utiliser de l’harpagophytum pour son cheval ?

Depuis son introduction dans nos pays européens au milieu du siècle dernier, l’harpagophytum a rapidement fait ses preuves.

Il possède de multiples vertus médicinales, et ses bienfaits pour l’Homme ont été démontrés par plusieurs études scientifiques.

Nous pouvons donc nous demander si l’harpagophytum cheval liquide est tout aussi efficace. Évidemment, nos équidés ont une constitution très différente de la nôtre. Toutefois, les vertus anti-inflammatoires de cette plante peuvent également leur profiter.

Tout d’abord, l’harpagophytum cheval kramer permet de résorber efficacement les inflammations. Il possède aussi des vertus diurétiques, et va contribuer à drainer le système rénal de votre animal.

De plus, c’est un traitement redoutable contre les rhumatismes et les raideurs articulatoires. Les propriétaires équestres disent même qu’il est excellent pour soulager les douleurs au niveau des lombaires de votre cheval.

Cependant, l’harpagophytum cheval dopage peut avoir des effets secondaires. C’est un agent dopant, qu’il ne faut pas prendre à la légère dans l’entretien de son équidé.

Dans quel cas utiliser l’harpagophytum ?

En phytothérapie, l’harpagophytum est un redoutable allié contre les inflammations et les douleurs.

Il existe notamment sous forme de crème apaisante, d’huile essentielle ou de complément alimentaire.

Pour nos amis équidés, cette dernière formule est la seule alternative possible pour leur administrer cette plante miraculeuse.

Toutefois, ses vertus exceptionnelles en font un produit dopant. Il est donc évidemment interdit dans les compétitions et les concours.

De ce fait, vous comprendrez qu’il s’agit d’un produit à prendre avec précaution. Il faut aussi apprendre à le doser correctement pour qu’il ne soit pas nocif à notre animal.

Aussi, l’harpagophytum cheval en continu n’est pas une solution. En cas de crises inflammatoires ou de rhumatismes, les spécialistes conseillent de mélanger 16 grammes de complément à la ration quotidienne de votre cheval adulte. Pour un poney ou un poulain, il faudra réduire la ration de moitié.

Le traitement doit être quotidien, mais ne peut généralement pas dépasser deux semaines. Durant cette période, vous devriez voir votre animal avoir un meilleur confort articulaire, et ne plus souffrir de rhumatismes.

De plus, il faut savoir que l’harpagophytum curcuma cheval est un produit drainant. Il active notamment la circulation sanguine, et favorise l’élimination des toxines et des déchets.

Vous pourriez donc le donner à votre équidé à la fin d’un traitement médical, par exemple. De la même manière, cela peut constituer une cure intéressante à faire à chaque saison.

Néanmoins, il est déconseillé d’en donner à une jument gestante, ou un cheval ayant des problèmes gastriques.

Comme tout anti-inflammatoire, cette plante est irritante pour l’estomac et pourrait causer des douleurs ou des ulcères. De manière générale, il est préférable de consulter l’avis d’un vétérinaire avant d’en donner à votre animal !

Comment choisir l’harpagophytum pour son cheval ?

[amazon bestseller= »harpagophytum cheval » items= »3″ grid= »3″]

Comme expliqué plus haut, la griffe du diable est un anti-inflammatoire redoutable. Elle aide à lutter contre de nombreuses douleurs et rhumatismes. Elle est également un excellent diurétique pour votre cheval, et peut l’aider à éliminer les toxines et les déchets.

Cependant, elle est particulièrement irritante pour le système digestif de votre animal. Elle pourrait notamment provoquer des maux d’estomac, des douleurs intestinales, voire de graves ulcères.

Il vaut donc mieux opter pour une formule contenant d’autres plantes aux vertus apaisantes ou favorables à sa flore intestinale. On pense notamment à l’harpagophytum prêle cheval, qui va favoriser les effets de la griffe du diable tout en protégeant son estomac.

De la même manière, vous pourrez vous orienter vers un complément alimentaire contenant du cassis ou de la lithothamme. Cette dernière est une petite algue rouge qui va réduire l’acidité du système gastrique de votre équidé.

Toutefois, vous pourriez aussi choisir un traitement à base d’harpagophytum cheval décathlon encore plus complet. Certains médicaments contiennent par exemple de la griffe du diable, ainsi que de la prêle et du cassis.

C’est le cas du Harpago+ de Greenpex, ou de l’Hargophyt d’Horsemaster. Enfin, vous trouverez d’autres formules qui mêlent cette plante anti-inflammatoire à d’autres herbacées très efficaces. L’Harpagophyt d’Equitop contient spécifiquement du saule et du soja pour préserver les os et articulations de votre équidé. C’est donc un traitement extrêmement complet pour l’entretien de votre animal.

Sources :

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0944711396800031